Extrait de l’article d’Odile Habel parut dans l’AGEFI Immobilier de janvier-février 2018 

« L’agence lausannoise GS Immobilier innove avec une direction 100% féminine et une approche personnalisée orientée femme.
Après des études commerciales et un séjour aux Etats-Unis, Muriel Girod se lance dans l’immobilier à son retour en Suisse. C’est le début d’une carrière qui la conduit à la tête de l’agence GS Immobilier. « Au cours des dernières années, l’équipe s’est peu à peu féminisée, explique-t-elle. Nous avons toutes un parcours de vie, avec ses inévitables hauts et bas, qui nous a enrichies et rapprochées. » L’équipe est ainsi composée de Valérie Smyrliadis et Valérie Urvois, toutes deux courtières, et de Maryvonne Thalmann, responsable administration et finance.

De cette complicité entre les quatre femmes est né un concept original d’immobilier par et pour les femmes. « Par le biais de l’agence et de notre site Blogimmo, nous nous adressons aux femmes en priorité, même si nous avons toujours beaucoup d’hommes dans notre clientèle, précise en riant Muriel Girod. Nous leur offrons une approche de l’immobilier plus personnalisée. Avec les femmes, nous avons, d’une manière naturelle, la même sensibilité, nous comprenons mieux leurs besoins et leurs attentes, car nous avons les mêmes. Dans notre philosophie, la vente ou l’achat d’un bien ne se réduit pas à une simple transaction immobilière. C’est souvent l’accompagnement d’une étape qui va d’un projet de vie pour un jeune couple, au départ de sa maison familiale pour un appartement centralisé pour d’autres, sans oublier les divorces et les remariages qui engendrent souvent des changements immobiliers. »

Si les hommes se montrent souvent plus directs, se focalisant essentiellement sur les aspects financiers et l’investissement, les femmes sont plus intéressées par la manière dont la vie peut s’organiser à l’avenir, se renseignant sur les transports publics, le quartier, les commerces et les écoles. « Elles discutent, elles veulent avoir l’opinion de quelqu’un qui est elle-même confrontée à ce genre de situation, c’est-à-dire une autre femme. »

Dans un milieu professionnel majoritairement masculin, Muriel Girod a également pu constater que certaines clientes se sentent plus à l’aise face à une autre femme. « Le lien se crée plus spontanément, on s’installe rapidement dans une relation de confiance. » Toutefois cette approche basée sur l’humain – « Je traite les gens comme je voudrais l’être » – ne trouve pas un écho positif uniquement chez les femmes, comme le remarque Muriel Girod. « Les hommes apprécient aussi d’avoir un point de vue différent qui correspond à une autre forme de sensibilité ».

Aujourd’hui forte de sa « girly staff », GS Immobilier, qui est membre de Swissréseau, est active principalement sur l’ensemble de l’arc lémanique, mais également dans tout le canton de Vaud. »

Odile Habel / AGEFI Immobilier